Finance & Economie 4 Comments 23 Likes

Affaire Emna Charki : la réponse judiciaire est une marque de faiblesse

La bloggeuse tunisienne Emna Charki qui se revendique comme athée a été condamnée par la justice de son pays à 6 mois de prison ferme pour avoir relayé sur Facebook un texte pastichant la rime coranique à propos des mesures de sécurité sanitaires du Covid-19. Une affaire qui relance la question de la liberté de conscience et d’expression dans les pays musulmans.   ... (Lire la suite)

https://www.mizane.info/
décembre 18 / 2020